Vous êtes un jeune parent et vous envisagez de recruter une nounou afin qu’elle s’occupe de votre progéniture durant votre journée de travail ? C’est en effet une excellente idée à condition toutefois de ne pas vous tromper sur le choix de la nourrice. Heureusement, vous trouverez dans le texte ci-dessous cinq conseils pour maximiser vos chances de réussite !

Bien définir vos besoins

La recherche d’une nounou se fait souvent dans l’urgence. Dès lors, le risque de se tromper prend encore plus d’importance. Respirez et prenez malgré tout le temps de faire le point sur vos exigences. Décrivez le plus précisément possible les tâches que vous confirez à la professionnelle de la garde d’enfant. Dans le même temps, n’hésitez pas à vous poser de nombreuses questions. Les tâches à réaliser seront-elles les mêmes tous les jours ? Avez-vous réellement besoin d’une garde d’enfants à domicile ? Combien de fois devrez recourir à ses services par semaine ? Et qu’en est-il pendant les vacances scolaires ? La prise en compte de tous ces paramètres vous permettra de définir le mode de garde le plus adapté à votre rythme de vie. N’oubliez pas non plus de tenir compte de vos moyens financiers, d’autant plus qu’un tarif élevé n’est jamais la garantie d’une prestation de grande qualité. Pour avoir une idée des prix habituellement pratiqués par la profession, vous pouvez vous connecter à l’une des nombreuses plateformes web de mise en relation avec les nounous, comme Momji par exemple.

Exigez des références !

On se l’imagine peut-être mal mais il existe une forte concurrence entre les babysitters. Pour mettre en avant leurs compétences, les plus professionnelles d’entre elles complètent leur CV avec les références de leurs anciens employeurs. Il s’agit d’une donnée importante, bien plus que les informations figurant sur le CV lui-même. En effet, rien ne vous empêche de prendre contact avec des clients précédents. Ils ne manqueront pas de vous détailler la qualité du travail de leur ancienne prestataire. Regardez également la durée des missions anciennes et l’âge des bambins gardés (notamment si vous êtes à la recherche d’une spécialiste de l’éveil pour les jeunes enfants). Si les prestations sont très courtes (quelques semaines seulement), efforcez-vous de connaître la ou les raisons à l’origine de ce fait.

Faites passer des entretiens

Vous avez retenu plusieurs candidatures pour votre future nounou. Place désormais au choix final ! Au cours de cette étape, vous n’aurez d’autre possibilité que de rencontrer individuellement chaque postulante à la garde de votre enfant. Cet échange est en réalité un véritable entretien d’embauche, comme pour n’importe quelle autre profession. Bien entendu, il vous faudra le préparer à l’avance avec une série de questions portant sur les méthodes de travail. N’hésitez pas non plus à inventer des situations fictives afin de mesurer les capacités de réaction et d’adaptation des postulantes.

Prévoyez une période d’essai

Voilà, après avoir épluché les candidatures de dizaines de candidats, après avoir rencontré une dizaine d’entre elles, vous avez enfin sélectionné un profil. Malgré tout, quelques doutes subsistent. Et si vous vous étiez finalement trompé ? C’est pourquoi, avant d’envisager un engagement sur le long terme, il est intéressant de proposer à la personne retenue une période d’essai. Dans les autres secteurs, tout salarié signant un CDI doit au préalable effectuer une période d’essai, durant laquelle lui ou son employeur peuvent rompre unilatéralement le contrat de travail sans avoir à se justifier. Ce principe doit être également appliqué à la garde d’enfant. Aucune professionnelle ne sera choquée par une telle proposition. Si tel était le cas, préférez tout simplement mettre un terme à vos échanges et reprendre vos recherches.

Rédigez un contrat écrit

La période d’essai a été concluante et vous souhaitez vous engager sur la durée avec la nounou. C’est donc le moment de passer à la rédaction d’un contrat liant les deux parties. Ce document doit refléter l’ensemble des conditions que vous avez défini et que la baby-sitter a accepté. Il doit bien évidemment faire aussi mention du nombre d’heures à réaliser (par jour, par semaine ou par mois), du taux horaire ainsi que de la prise de congés par la professionnelle. La rédaction de contrat n’est pas une chose aisée. Elle nécessite une certain formalisme, de l’expérience et une bonne connaissance du cadre légal. Heureusement, vous trouverez sur le web de nombreux contrats types qui vous donneront de l’inspiration. Vous pouvez également vous adresser à des entreprises spécialisées en ce domaine.