Des conseils écologiques pour l’achat des plantes dans la chambre des enfants

Publié le : 24 octobre 20237 mins de lecture

Les parents se posent toujours la question des plantes dans la chambre des enfants. Peut-on en mettre ? Doit-on en mettre ? Faut-il les éviter ? Vous pouvez voir qu’il est fortement suggéré de mettre des plantes dans les chambres à coucher. Naturellement, il faut prendre certaines précautions supplémentaires dans le cas des chambres d’enfants.

Quel rôle joue les plantes dans la maison ?

Les plantes qu’elles soient vertes ou fleuries jouent également un rôle positif sur la qualité de l’air partout dans la maison y compris dans les chambres en absorbant du CO2 et en rejetant de l’oxygène. De plus, les plantes possédant un terreau la plupart du temps humide, elles vont humidifier la chambre, ce qui est fort utile dans nos maisons surchauffées et sèches durant l’hiver.  En plus de leur valeur décorative, ce qui n’est pas à négliger pour le moral et pour activer les cerveaux des petits, plusieurs plantes permettent d’absorber les nombreux polluants retrouvés dans nos intérieurs. Ces polluants proviennent des peintures, des colles, des tissus, des meubles, des produits d’entretien. Les chambres d’enfant n’échappent pas à cette exposition provenant des tissus, des jouets en plastique, des toutous en divers tissus, de l’ameublement. Tous ces objets peuvent contenir et émettre dans l’air ambiant des substances chimiques et des allergènes toxiques pour  la santé. L’utilisation de plantes dépolluantes s’avère donc tout indiqué.

Nous vous recommandons : Décoration originales avec de la peinture phosphorescente

Quelles plantes choisir ?

Mais quelles plantes dépolluantes choisir pour qu’elles ne gênent pas le sommeil et soient complètement sécuritaires et non toxiques ? Vous trouverez plus bas un certain nombre de plantes dépolluantes, absolument sécuritaires à tous points de vue et non toxiques. Grâce au mécanisme de la photosynthèse, certaines plantes dépolluent l’air et peuvent même favoriser le sommeil ou améliorer l’état de santé des enfants.

Quelques conseils de base pour les plantes dépolluantes dans la chambre à coucher :

  • évitez les plantes trop parfumées, surtout si vous souffrez de problèmes respiratoires;
  • ne laissez pas d’eau dans les soucoupes pour éviter que des moisissures se développent ;
  • éloignez du lit et de la chambre des enfants les plantes avec épines ou des aiguilles comme les cactus;
  • bannissez toute plante toxique des chambres d’enfant ;
  • aérez fréquemment la pièce autant que possible tous les jours, mais placez vos plantes fragiles loin des courants d’air surtout en hiver.

8 plantes intéressantes pour les chambres d’enfant

Chlorophytums

  • Origine : Afrique du Sud
  • Taille maximale : feuilles jusqu’à 40 cm, mais avec les tiges appelées «bébés» peut atteindre plus de 2 mètres
  • Exposition : mi-ombre ou ombre
  • Arrosage : régulier, le sol ne doit pas sécher
  • Fertilisation à toutes les 2 semaines
  • Élimine : formaldéhyde et monoxyde de carbone

Citronnier

  • Origine : région de la mer Capsienne
  • Taille maximale : jusqu’à 3 mètres
  • Exposition : luminosité maximale
  • Arrosage : fréquent en été, moins en hiver
  • Élimine les ions positifs

Cyclamen

  • Origine : Perse
  • Taille maximale : 40 cm
  • Exposition : luminosité sans soleil direct
  • Arrosage : sol toujours humide, mais non détrempé
  • Élimine formaldéhyde et xylène

Dracaena

  • Origine : Madagascar
  • Taille maximale : jusqu’à 3 mètres
  • Exposition : tolère une faible luminosité
  • Arrosage : faible lorsque le sol est sec
  • Fertilisation : à tous les 15 jours
  • Élimine benzène, formaldéhyde, trichloréthylène et xylène

Fougères

  • Origine : nombreux endroits selon la variété
  • Taille maximale : 30 cm à 1,5 mètre selon la variété
  • Exposition : ombragée
  • Arrosage : sol toujours humide, mais non détrempé
  • Fertilisation : à toutes les 2 semaines
  • Élimine formaldéhyde et xylène

Hibiscus

  • Origine : Chine
  • Taille maximale : 0,4 à 1,5 mètre selon la variété
  • Exposition : luminosité maximale voire soleil
  • Arrosage : normal
  • Élimine monoxyde de carbone

Kalanchoe

  • Origine : Madagascar
  • Taille maximale : 30 cm
  • Exposition : luminosité maximale
  • Arrosage : plutôt faible
  • Élimine xylène

Romarin

  • Origine : Méditerranée
  • Taille maximale : jusqu’à 1 mètre en pot
  • Exposition : luminosité maximale
  • Arrosage : normale, ne supporte pas un sol détrempé
  • Élimine les mauvaises odeurs

Fittonia

  • Origine : Amérique du Sud
  • Taille maximale : Environ 20 cm de hauteur
  • Exposition : Lumière vive à tamisée
  • Arrosage : Maintenir le sol légèrement humide
  • Élimine : Ammoniac, formaldéhyde, et xylène

Fougère de Boston

  • Origine : Amérique centrale
  • Taille maximale : Jusqu’à 1,5 mètre
  • Exposition : Lumière indirecte vive à ombragée
  • Arrosage : Maintenir le sol légèrement humide
  • Élimine : Formaldéhyde et xylène

Aloe Vera

  • Origine : Région méditerranéenne
  • Taille maximale : Jusqu’à 60 cm de hauteur
  • Exposition : Lumière vive à tamisée
  • Arrosage : Laisser sécher le sol entre les arrosages
  • Élimine : Formaldéhyde et benzène

Aglaonema

  • Origine : Asie du Sud-Est
  • Taille maximale : Jusqu’à 1,2 mètre
  • Exposition : Lumière indirecte vive à tamisée
  • Arrosage : Maintenir le sol légèrement humide
  • Élimine : Formaldéhyde et xylène

Anthurium

  • Origine : Amérique centrale et du Sud
  • Taille maximale : Jusqu’à 60 cm de hauteur
  • Exposition : Lumière vive à tamisée
  • Arrosage : Maintenir le sol légèrement humide
  • Élimine : Ammoniac, formaldéhyde et xylène

Ces plantes non seulement ajoutent de la verdure à la chambre de votre enfant, mais elles contribuent également à purifier l’air en éliminant divers polluants courants. Cependant, assurez-vous de prendre en compte les besoins spécifiques de chaque plante en matière de lumière et d’arrosage pour qu’elles prospèrent et continuent à fournir des bienfaits pour la qualité de l’air de la chambre.

Plantes d’intérieur : les variétés dont il faut se méfier

Certaines plantes d’intérieur ne sont pas sans danger pour notre santé. On recense environ 700 plantes contenant des substances toxiques. Certaines dégagent des allergènes par leur pollen et irritent par contact ou par respiration tandis que d’autres provoquent des démangeaisons graves. Les plantes d’intérieur les plus dangereuses pour nos enfants sont le laurier-rose, le caladium ou encore le poinsettia.

Plantes d’intérieur : comment se protéger ?

Il est important de protéger les enfants, mais aussi les animaux de compagnie, des plantes d’intérieur. Plutôt que de les poser à même le sol, suspendez vos plantes vertes afin de tenir vos enfants, mais aussi les chats et les chiens, à distance. Vous pouvez également placer vos végétaux dans des endroits en hauteur, comme des étagères ou des consoles. Si votre bambin ou votre animal de compagnie présente des signes d’empoisonnement ou d’irritations, appelez le centre antipoison de votre ville.

Plan du site