Devenir parent vous rappelle combien il est merveilleux d’être un enfant, et vous savez quoi surtout ? Non pas parce que vous n’allez pas au travail, que vous avez moins à penser et que vous faites une sieste l’après-midi, mais parce que les enfants vivent légers, confiants et insouciants grâce à une très grande dose de créativité. Il y a de nombreuses années et encore aujourd’hui, dans certains enseignements classiques et plus rigides, la fantaisie est considérée comme quelque chose de mal qui fait perdre à l’enfant son attention et gaspille une énergie inutile sur quelque chose qui n’existe pas. Heureusement, il y a aussi beaucoup de gens qui pensent différemment et il a également été reconnu par divers spécialistes que le fantasme est fondamental pour le développement cérébral et psychologique de chaque enfant.

Il y a un âge entre 3 et 9 ans environ où les enfants vivent dans un état presque perpétuel de mélange de fantaisie et de réalité. Il n’y a rien de plus important que de continuer à stimuler leur imagination. Il ne s’agit pas de raconter sans cesse des bêtises ou des faits inventés, mais d’imaginer avec eux d’être un super-héros, de voler sur une licorne ou de manger une recette à base de poussière de fée.

L’imagination des enfants

L’imagination joue un rôle fondamental dans la croissance de chaque individu et c’est grâce à elle qu’à l’âge adulte vous aurez l’espoir d’un avenir meilleur. Cultiver l’imagination dès l’enfance nous permet de croire pour la vie que nous pouvons atteindre notre but, de dépasser des limites qui nous semblent trop grandes et de croire profondément en nous-mêmes et dans les autres, en quelques mots cela rend meilleurs les gens qui peuplent la terre des adultes. Il est évident que l’imagination ne suffit pas et qu’avec la croissance, il faut comprendre qu’elle doit s’accompagner d’un grand engagement et d’un grand dévouement, mais le fait de pouvoir au moins fantasmer sur quelque chose est la première étape pour pouvoir le réaliser.

Il existe de nombreux jeux qui nourrissent et stimulent l’imagination : la construction, les jeux faits à la maison en fabriquant des objets avec des matériaux recyclés, le design et tout ce qui est manuel comme la manipulation de la plasticine. L’imagination des enfants se transforme en confiance quand ils grandissent, confiance pour réussir quelque chose, pour réaliser un rêve et nous donner la détermination de nous battre pour lui. Malheureusement, beaucoup d’adultes se retrouvent piégés dans des vies ennuyeuses et monotones, qui ne les satisfont pas et ne se convainquent pas que la seule réalité est celle qu’ils vivent.

Ici, dans ces moments-là, l’imagination leur permettrait de trouver la force de réaliser quelque chose de mieux qui part du plus pofondo imaginaire et qui les rendrait plus heureux. Alors gardez toujours un peu de cette poussière d’étoile qui vous permettra de rendre la vie plus légère et plus colorée de façon imaginative. Nourrissez et stimulez les rêves de vos enfants, asseyez-vous avec eux et rêvez de qui vous aimeriez être et quels rêves réaliser.

L’imagination dans le développement de l’enfant

En premier lieu, l’imagination permet de traiter tout ce qui se situe au-delà des phénomènes tangibles. D’après un professeur des Universités en psychologie du développement, les enfants sont tout-à-fait capables de se projeter dans une fiction sans la confondre avec le réel, acceptant les stipulations imaginaires en faisant abstraction de la réalité, tout en utilisant un raisonnement ordinaire. Une étude a d’ailleurs montré que le contexte de fiction facilite le raisonnement déductif, en référence au monde réel comme à un univers imaginaire. Les jeux de rôles, eux, offrent une première maîtrise de la conversation : les enfants parlent et font parler les personnages, assimilant ainsi les tours de paroles et les actes de langage. Ces jeux leur permettent aussi de comprendre et de se représenter les différents états mentaux, comme les intentions ou les croyances ; l’imagination joue donc un rôle très important dans la sociabilisation des enfants et dans leur rapport à l’autre.

Comment favoriser l’imaginaire des enfants ?

La première chose pour laisser place à l’imagination des enfants est de leur proposer des jeux qui stimulent leur inventivité : plus les jouets sont perfectionnés, moins ils le permettent ! N’avez-vous jamais remarqué comme un cube, une cuillère en bois ou un rouleau en carton peuvent être source de jeu pendant de longs moments ? Un objet peu sophistiqué laisse en effet plus d’espace à l’imaginaire pour se déployer, comme une page blanche à remplir. La deuxième chose est de laisser du temps aux enfants, et même des plages d’ennui ; car l’ennui est une bonne chose : l’enfant apprend à rester seul et à observer ce qui l’entoure pour s’en inspirer. Enfin, l’imagination est propre à chacun ; il n’est donc pas question d’empiéter sur ce monde unique en cherchant à imposer nos propres représentations. Chaque enfant a une imagination différente et il est primordial de le respecter.

Se créer un rôle pour doper son imaginaire

Le jeu est un stimulant de l’imaginaire remarquable, et c’est, par exemple, le cas des jeux de rôle. Lorsqu’il investit un rôle, l’enfant distingue ce qu’il voudrait être par rapport à ce qu’il est. Cela lui donne alors une certaine autonomie et une confiance en lui qui le rassure et l’encourage à cultiver sa créativité. On l’aide largement dans ce travail en lui racontant des histoires, et qu’elles soient fausses n’a pas d’importance. L’important est que ces histoires répondent aux angoisses de l’enfant, sous une forme qu’il est en mesure de comprendre. De ce fait, en inventant des situations imaginaires et en leur apportant une conclusion, votre enfant apprend à faire preuve de créativité et à surmonter des obstacles. Une étude a non seulement démontré que les enfants imaginatifs dans leur enfance conservaient cette qualité lorsqu’ils grandissaient, mais qu’ils avaient également plus de facilité à faire face aux problématiques et à les résoudre.

Des supports simples pour une créativité animée

Proposer des jeux d’imagination qui poussent l’inventivité des enfants sous-entend également de les initier aux travaux manuels en leur fournissant divers supports. Les meilleurs outils pour créer des histoires sont souvent les plus simples, et c’est alors dans la tête de votre enfant que tout se fait. Ainsi, une serviette peut devenir un turban, des perles en plastique de magnifiques bijoux, un rouleau d’essuie-tout une longue vue. Les matériaux moins finis permettent en effet plus de créativité et d’imagination que les jeux sur support numérique.