Quel type de lit choisir pour dormir avec son bébé ?

Literie cododo

Publié le : 19 février 20215 mins de lecture

Aujourd’hui, de plus en plus de parents préfèrent dormir à côté de leur enfant. Ainsi donc, il convient de choisir le bon lit. Cependant, de nombreuses personnes ne sont pas favorables à cette disposition, car sans une grande précaution, elle s’avère dangereuse.

Qu’est-ce que le cododo ?

Le cododo désigne le fait de dormir à proximité de votre enfant.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un parent peut choisir de co-dormir avec leur bébé :

Tout d’abord, lorsque le bébé se réveille, maman ou papa peut rapidement le calmer. Ils peuvent ainsi se rendormir plus tôt.

Certains parents pensent que le cododo renforce le lien qu’ils ont avec leur petit. De plus, l’allaitement pendant la nuit se révèle plus facile lorsque le petit se trouve à proximité.

Cependant, peu importe les raisons qui poussent les parents à adopter cette méthode, le choix d’un lit cododo adéquat revêt une dimension capitale.

Nous vous recommandons : Achat de chambre d'enfant : bénéficier d'un meilleur choix en ligne

Literie cododo pour bébés

Lorsque vous allez choisir un lit cododo, optez pour un modèle évolutif et sûr. De cette façon, vous basculez facilement d’un berceau classique à un berceau pour du cododo sans risquer un malheur. Le lit doit comporter un garde-corps pour éviter tout accident. Les barrières de sécurité doivent également être munies d’une doublure en maille afin que les bras et les jambes de votre bébé ne puissent pas s’y coincer. Tout ce dont votre bébé a vraiment besoin est un simple drap-housse, qui doit s’adapter parfaitement au matelas du lit.

Vous pouvez utiliser un moïse comme cododo. Si vous souhaitez le transporter, servez-vous de l’accessoire d’extension pour le transformer en lit portable.

L’ouverture latérale permet un accès aisé pour les câlins, l’alimentation et la visibilité nocturne. Optez pour un lit léger, facilement déplaçable de pièce en pièce. Il garantit à votre bébé un endroit sûr et confortable pour faire la sieste pendant la journée. Si les lits d’enfant ont des dimensions standard, ce n’est pas le cas des moïses. Vous voudrez probablement avoir au moins un drap-housse supplémentaire pour l’inévitable explosion des couches la nuit.

En parlant de couvertures additionnelles, il est préférable que ceux-ci soient faciles à enlever pour les laver. Tout tissu se situant dans l’espace de sommeil du bébé risque de se salir, alors assurez-vous que l’ensemble peut être nettoyé.

Si le matelas du berceau ne dispose pas d’une housse imperméable, puisez-en une qui convient sur Internet.

En règle générale, un côté se trouve à un niveau plus bas que l’autre pour garantir aux parents un accès plus aisé à leur bébé durant les heures nocturnes. La partie inférieure offre parfois une courte protection entre les deux espaces de sommeil, mais elle peut aussi être modulée de manière à ce que les deux pièces se rencontrent à la même hauteur.

Pour plus d'informations : Conseils pour choisir son lit pour nouveau-né

Les précautions à prendre

Si vous choisissez de partager votre lit, assurez-vous de :

  • ne jamais partager le lit pendant les 4 premiers mois de la vie de votre enfant,

  • endormez toujours votre bébé sur le dos

  • ne jamais partager le lit sur une surface molle, comme un lit à eau, un canapé ou un fauteuil

  • assurez-vous que la tête et le pied du lit ne comportent pas d’ouvertures ou de découpes qui pourraient coincer la tête de votre bébé

  • vérifiez que le matelas est bien ajusté dans le cadre du lit afin que votre bébé ne soit pas coincé

  • n’utiliser qu’une quantité minimale de literie et éviter les oreillers, les couvertures, les bordures de protection et les jouets

  • s’assurer que la tête de votre bébé ne sera pas recouverte par une quelconque literie

  • ne jamais partager le lit avec d’autres enfants

Ne dormez pas avec votre bébé si vous êtes fumeur, si vous avez bu de l’alcool ou si vous avez pris des drogues ou des médicaments qui pourraient vous rendre groggy et moins sensible. Évitez de consommer des remèdes contre la toux nocturne, certaines substances contre la douleur, les antidépresseurs ou les aides au sommeil.

Plan du site