Le marché des jeux pour enfants est un secteur très vaste, en constante expansion, qui, ces dernières années, en raison également de la crise économique, a produit des objets qui ne sont pas exactement conformes aux règles de sécurité de nos enfants. Les parents sont exigeants et en plus de choisir des jeux éducatifs ou à la dernière mode, ils sont toujours très attentifs aux matériaux avec lesquels ils sont produits. Il arrive souvent que des produits dangereux soient mis sur le marché, fabriqués avec des matériaux nocifs pour les enfants, qui, s’ils sont mis en bouche, peuvent faire mal. C’est pourquoi, des règles sont à suivre pour choisir un jeu sûr.

Selon l’Institut européen pour la sécurité des jouets, il arrive souvent que seuls des tests de laboratoire approfondis puissent réellement garantir la sécurité totale du jouet acheté. Mais entre-temps, grâce à une nouvelle réglementation européenne, les entreprises sont obligées de faire figurer sur l’emballage certaines données qui peuvent être utiles pour comprendre si nous achetons un jouet sûr. Vous trouverez ci-dessous les indications pour identifier un jouet sûr pendant la phase d’achat :

1 – Lisez toujours les étiquettes et les avertissements

Ils sont spécialement conçus pour informer le consommateur. Le marquage CE est obligatoire pour les jouets et signifie la “conformité aux normes européennes” que le fabricant certifie souvent par autocertification. Le nom du fabricant, de l’importateur ou du distributeur est obligatoire : vous devez disposer de ses coordonnées pour le contacter en cas de problème.

– Assurez-vous que vous avez bien compris toutes les instructions : vous devrez ensuite aider votre enfant à les comprendre afin que le jouet puisse être utilisé en toute sécurité.

– Informations sur l’âge auquel le jouet est considéré comme adapté : en l’absence d’un âge recommandé, on suppose que le jouet convient aux enfants de tous âges (0 à14 ans).

La présence du symbole appelé “fantôme” indique l’existence d’un risque pour les enfants de moins de 3 ans.

2 – Les petites pièces

Lorsque vous achetez des jouets pour enfants de moins de 3 ans (36 mois), assurez-vous que le jouet ne contient pas de petites pièces. Celles-ci peuvent être dangereuses car l’enfant, à ce stade de son développement, porte tout spontanément et naturellement à sa bouche.

3 – Les pointes

Vérifiez que les jouets n’ont pas de pointes, pièces ou coins excessivement saillants, pointus ou tranchants.

4 – Les cordes longues

Méfiez-vous des cordes ou des ficelles trop longues : elles peuvent entraîner des risques d’étranglement.

5 – Les pièces chaudes

Les jouets électriques avec des pièces chaudes ne sont pas recommandés pour les enfants de moins de 8 ans (avant cet âge, les enfants n’ont pas le sens du danger). Les jouets électriques ne doivent jamais être alimentés directement par du courant électrique de 220 V mais doivent être équipés d’un transformateur (max 24 V) et porter le symbole approprié sur le produit.

6 – Les jouets ayant des piles

Les jouets à piles destinés aux enfants de moins de 36 mois doivent avoir un compartiment à piles inaccessible, conçu de manière à nécessiter l’intervention d’un adulte pour l’ouvrir (par exemple, le compartiment est fermé par une vis). Dans les jouets destinés aux enfants de plus de 36 mois, le compartiment n’est inaccessible que pour les piles boutons, dans tous les autres cas il peut être facilement amovible et dans ce dernier cas, il faut faire particulièrement attention à l’éventuelle surchauffe des piles car elle pourrait causer des brûlures à l’enfant.

7 – La surveillance des jeux

Les flèches et les arcs utilisés comme jouets par les enfants doivent être protégés de manière adéquate contre les déchirures éventuelles. Surveillez le jeu de vos enfants : une mauvaise utilisation peut être très dangereuse.

8 – Les ballons gonflables en latex

Ils sont dangereusement cassés ou dégonflés pour les enfants de moins de 8 ans. Retirez avec précaution les ballons cassés ou dégonflés utilisés pour décorer les murs lors des fêtes.

9 – Jouets qui émettent du bruit ou des sons

Pour prévenir les dommages auditifs, les normes fixent des niveaux de bruit spécifiques pouvant être produits par des jouets considérés comme sûrs. Si le son d’un jouet dans le magasin est trop fort, ne l’achetez pas : les enfants sont beaucoup plus sensibles au son que les adultes.